Dernières actualités

Les dernières informations de la ville de Courçon

Influenza aviaire hautement pathogène H5N8 : un cas détecté en France sur des canards sauvages

Influenza aviaire hautement pathogène H5N8 : un cas détecté en France sur des canards sauvages

De nouveaux cas d’Influenza aviaire hautement pathogène ont été détectés chez les oiseaux sauvages et dans des élevages commerciaux de certains pays voisins ou proches (Allemagne, Suisse, Autriche, Danemark, Pologne…)

L’agence nationale d’évaluation de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a rendu un avis imposant d’élever le niveau de risque pour le territoire national. Un arrêté du ministre de l’agriculture, publié le 17 novembre 2016, a ainsi relevé le niveau de risque à « modéré » pour l’ensemble du territoire métropolitain et au niveau « élevé » pour certaines zones à risque particulier ‘zones humides notamment). Cette évolution du niveau de risque impose la mise en place de mesures de biosécurité renforcées.

Dans les communes classées à risques « élevé », : la claustration ou la mise sous filets des oiseaux domestiques est obligatoire.

  • aucune dérogation n’est possible pour les petits élevages non commerciaux (basse-cour, poules de jardin ou oiseaux d’agrément)
  • une dérogation est envisageable pour des raisons de bien-être, de label, ou de conduite d’élevage, mais sous réserve d’une visite vétérinaire « favorable » en termes de sécurités de biosécurités.
  • les rassemblements d’oiseaux sont interdits (sauf dérogations, notamment pour les oiseaux de compagnie en volière figurant à l’annexe II de l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 modifié)

Sur tout le territoire (communes à risque modéré ou élevé) :

  • la surveillance des signes cliniques d’Influenza aviaire est quotidienne dans les élevages. le vétérinaire doit être appelé en cas de mortalité (entre 2 et 4% chez les palmipèdes), de diminution de 25% ou de  50% des consommations d’eau ou d’alimentation, etc.
  • la stricte application de l’arrêté « biosécurité » du 8 février 2016, applicable depuis le 1er juillet 2016, est rappelée.
  • la surveillance des oiseaux sauvages s’étend aux oiseaux tirés ou capturés, en sus de ceux trouvés morts ou malades.
  • les lâchers de pigeons sont interdits (aisi que les compétitions de pigeons voyageurs).

Devant la recrudescence de cas d’Influenza aviaire hautement pathogène en Europe dans l’avifaune sauvage, en tant que détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale, vous devez mettre en place les mesures suivantes :

  • confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection de votre basse-cour,
  • exercer une surveillance quotidienne de vos animaux,
  • protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles,

Pour tout complément d’information veuillez cliquer ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Contactez nous
Read more:
Reprise du Yoga à Courçon

A partir du 20 avril prochain, Catherine MARTIN animatrice agréée vous propose des séances de yoga du rire de 19h...

Close